Salsa di pomodoro… ou la sauce tomate comme à Rome

Hello tout le monde !

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de cuisine italienne. Original, pour une cambodgienne, n’est-ce pas ? Mais ne vous en faites pas, je vous prépare quelques recettes bien de chez moi…

Il y a quelques mois, je suis allée à Rome pour apprendre à faire des pâtes. J’avais déjà essayé à la maison, pour être sûre de bien réussir, je me suis dit… Quoi de mieux que d’aller apprendre directement à la source ? Lors de ce cours, j’ai eu l’occasion d’apprendre à réaliser 2 types de pâtes, mais surtout… J’ai pu déguster la meilleure sauce tomate de ma vie. Non, non, je vous jure, j’exagère même pas. Et en plus, elle est simplissime.

Ingrédients

  • 2 kg tomates
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • huile d’olive
  • sel

Préparation

  • Couper grossièrement les tomates
  • Dans une cocotte, verser un fond d’huile d’olive
  • Faire dorer la gousse d’ail et la retirer
  • Verser les tomates
  • Laisser cuire à feu moyen en remuant le fond toutes les 15 minutes
  • Pendant ce temps là, émincer l’oignon, le mettre dans une casserole, couvrir d’huile d’olive et laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que l’oignon soit mou
  • Une fois les tomates cuites (la peau doit se détacher facilement), passer les tomates au chinois pour ne garder que le jus
  • Ajouter les oignons (sans l’huile)
  • Saler si besoin
  • Faire réduire pour épaissir la sauce

Vous ne rêvez pas : pas d’ail, pas d’oignon revenu dès le départ, pas d’herbes de Provence… Je peux vous dire que nous, les français, on s’est bien fait taquiner par le chef ! Il n’arrivait pas à comprendre pourquoi on mettait autant de choses dans la sauce tomate !

Les p’tits conseils

N’hésitez pas à mélanger différents types de tomates. Pensez à mettre beaucoup de tomates cerises car elles sont naturellement très sucrées. Si votre sauce est trop acide, vous pouvez ajouter un peu de sucre pour contrebalancer, mais les oignons en apporteront déjà pas mal.

Dégustation

Tout simplement avec des pâtes ou des gnocchis, au fond d’une pizza ou dans des lasagnes…

Ma version préférée : avec des tagliatelles maison, un peu de basilic frais et quelques copeaux de parmesan… Un régal !

Si comme moi, vous avez beaucoup de tomates dans votre jardin, vous pouvez réaliser cette sauce et la congeler dans des petits pots en verre pour pouvoir en manger tout l’hiver !

Bon appétit !

La petite astuce d’Olivia, notre italienne : quand la sauce se décolle de la casserole lorsque vous mélangez, c’est qu’elle est cuite à point! Buon appetito 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.